Des bienfaits à découvrir

Connu depuis l’Antiquité comme remède à tous les maux, cette épice, elle a longtemps été réputée pour remédier à de nombreuses affections. Elle renferme à la fois l’huile essentielle, le Safranal, et des crocétines, qui sont des caroténoïdes, soit de la provitamine A.

Les pigments jouent un rôle de stimulant digestif (aux doses de 0.5 à 1 gramme par litre d’eau), le Safranal possède une activité sédative. De façon générale, le safran a la réputation d’agir sur le système nerveux : il serait à la fois analgésique et tonique.

Utilisations durant les siècles

En orient, le safran était employé pour lutter contre la dépression légère à modérée, il avait la réputation d’apporter gaieté et sagesse. De part ce fait, on lui confère des qualités d’aphrodisiaque féminin.

Cléopâtre utilisait le safran, pour préserver la beauté et la jeunesse de sa peau mais également pour fabriquer la première véritable eau de toilette le « kyphi » aux composant tous répertoriés « magique ». Ces huiles lui permettaient de séduire ses amants.

Elle adorait également prendre des bains de lait d’ânesse accompagner de safran afin de conserver une peau jeune et douce.

Au Maroc, il entre dans la composition de remèdes de grand-mères. Ils soignent encore les nourrissons à l’arrivée des premières dents, en massant les gencives (usage externe : analgésique de la muqueuse gingivale.) des bébés avec une bague en or enduite de miel et de safran.

Des vertus reconnues

En France, le célèbre sirop DELABARRE adopta une recette au safran. Les grand-mères apaisaient également les règles douloureuses des jeunes filles en leur donnant du thé ou du lait au safran…

Dans la médecine traditionnelle on utilise la plante comme stomatique.

Dans la médecine chinoise, on s’en sert comme calmant pour les crampes et l’asthme, il est aussi utilisé pour traiter les hématomes.

Il permet également de ralentir le rythme cardiaque ainsi que d’abaisser la pression artérielle ou encore de stimuler la respiration. Il faciliterait la digestion, soulagerait le foie et serait aussi un fluidifiant du sang.